Educazione all'Igiene e alla Salute a Mweso

Progetto ponte in Africa

Progetto 'Formazione degli Educatori sulla prevenzione dell'EBOLA'

RAPPORT DE LA FORMATION DES ANIMATEURS DES GROUPES SOLIDAIRES DE SANTE COMMUNAUTAIRE SUR LA PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA DANS LA LOCALITE DE MWESO

Date: LE 16 FEVRIER 2020

  1. Contexte

Le 2 Aout 2018, le ministère de la Santé Publique de la République démocratique du Congo (RDC) a déclaré une épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE) dans la province du Nord-Kivu.

Le 17 juillet 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la maladie à virus Ebola comme  une Urgence de Santé Publique de Portée Internationale(USPP). Cette épidémie s’est depuis lors étendue dans les  provinces  d'Ituri et Sud-Kivu.  Actuellement, plus que de 3 400 cas ont été signalés avec un taux de létalité de 66%  soit 2253 décès.

Dans le contexte de cette épidémie, le dépistage aux points d’entrées/points de contrôles (PoE/PoC) est une intervention importante afin d’empêcher le voyage des personnes suspectées d’être infectées par la MVE ainsi protéger le reste du monde.

Une action importante de cette formation  est la sensibilisation des animateurs des groupes solidaires de sante communautaire sur les risques et la gravite d’une telle épidémie dans notre milieu.

L'association Schola Mundii en partenariat avec CADEP ONG a financé une session de formation ce dimanche 16 février 2020 en vue de renforcer les capacités de ces groupes solidaires dans le cadre de continuité des activités menées par ces derniers dans la communauté.

  1. Objectifs

Objectif général

Sensibiliser les animateurs des groupes solidaires et  renforcer leurs capacités  dans la prévention  de la maladie  à virus Ebola  au sein des communautés de la localité de Mweso.

Objectifs spécifiques

Il s’agit spécifiquement de sensibiliser pour:

  • Acquérir les connaissances de base sur la maladie à virus  Ebola et le mécanisme de sa transmission et sa propagation.
  • Décrire l’évolution actuelle de l’épidémie
  • Réfléchir comment soutenir les prestataires de santé dans l'orientation et le  dépistage des cas suspects.
  • Amener la population à se diriger vers les structures médicales les plus proches et à solliciter des consultations médicales dès l’apparition des premiers signes.
  • Rompre la chaine de transmission par une réponse rapide.

Résultats attendus

  • Les animateurs de groupe solidaires sont sensibilisés sur la maladie à Virus Ebola et l’épidémie actuelle  de maladie à Corona Virus
  • Les animateurs des groupes solidaires savent leurs rôles respectifs dans le processus de dépistage primaire
  • Les animateurs de groupes solidaires soutiennent la population dans la vulgarisation de messages de prévention de la maladie à virus Ebola.
  1. Méthodologie

Phase préparatoire:

La préparation des supports : calicots, affiches, syllabus, retro projecteur a été réalisée au  bureau de liaison de CADEP à Goma.

Phase exécution

Descente sur terrain  à Mweso avec tous les supports pédagogiques d'appui à la formation.

  1. Déroulement de la formation

4.1. Rappel des objectifs du programme de sensibilisation sur l’hygiène et la santé communautaire dans la localité de Mweso.  

La session a commencé par un  exposé de rappel des activités menées actuellement  par les  animateurs au sein de leurs groupes respectifs.

A ce sujet, le coordinateur exécutif  a rappelé que les animateurs sont des volontaires de la communauté qui sont animés de bonne foi et disponibles pour accompagner la population dans les  changements des comportements.

Les animateurs doivent servir de modèle dans l'organisation de leur vie au quotidien.

Pour devenir efficace dans l'accomplissement de leur mission, les animateurs bénéficient des formations dans le domaine socio sanitaire. C'est dans ce cadre que deux formations ont déjà été organisées. La première formation a porté sur l'hygiène et la santé communautaire. Au cours de cette formation, vous aviez appris comment entretenir l'hygiène individuelle et collective pour prévenir les maladies au sein de nos communautés. La seconde formation a porté sur la fabrication des savons. Le savon reste le produit idéal pour éradiquer les saletés qui sont à la base de nombreuses  maladies.  C'est pourquoi, apprendre à fabriquer le savon soi - même est très important pour le savoir faire des communautés. Nous nous organisons encore pour entamer la production des savons. Les préparatifs sont en cours, nous sommes en pourparlers avec le partenaire.

Ces formations ont été entrecoupées par des séances de sensibilisation des groupes solidaires  de santé communautaire. Nous espérons que ces groupes sont encore fonctionnels.

Cette séance a été suivie de l'exercice de définition des attentes des participants. Le résumé des attentes est présenté dans le tableau suivant :

4.2. Expression des attentes des participants à la formation

 

CARTES

                   ATTENTES DES PARTICIPANTS

Carte n°1

Connaître comment Ebola se contracte

Etre capable de me protéger contre Ebola

Carte n°2

Avoir des connaissances sur Ebola

Pouvoir expliquer Ebola

Carte n°3

Connaître l’origine d’Ebola

Savoir expliquer Ebola aux populations

Carte N° 4

Comprendre Ebola

Protéger ma famille contre Ebola

Carte n°5

Éviter  d’attraper Ebola

Etre capable d’expliquer Ebola aux populations

Carte n°6

Savoir comment Ebola se transmet

Connaître les signes d’un malade d’Ebola

Carte n°7

Avoir des informations sur les facteurs qui favorisent Ebola

Etre capable d’éviter Ebola

Carte n°8

Savoir quels sont les modes de transmission d’Ebola

Connaître comment on peut guérir de Ebola

 

Deux participants se sont présentés à la session avec retard. Les participants qui ont exprimé chacun deux attentes sont au nombre de huit.

La formation s’est poursuivie avec les commentaires des images, des messages et des tableaux  sur l’écran du projecteur.  Trois films ont été visualisés à l’occasion.

4.3. Synthèse du contenu du module (voir les détails dans le syllabus à la disposition des participants)

4.3.1. Définition et portée épidémiologique de la maladie à virus Ebola (MVE)

La maladie à virus Ebola (MVE), autrefois appelée fièvre hémorragique à virus Ebola  est une maladie très  dangereuse, très contagieuse et  mortelle qui s’est vite propagée récemment dans la région de Beni dans notre province du Nord Kivu. 

Cette maladie constitue, à ce jour un danger public.

C’est une maladie provoqué par un virus appelé EBOLA.

La maladie à virus Ebola  est subdivisée en 5 sous types

  • La souche Zaïre (RDC)
  • La souche Soudan (Soudan du Sud)
  • La souche de Forêt Tai (Côte d’Ivoire)
  • La souche Reston
  • La souche Bundibugyo (Ouganda)

Le réservoir du virus Ebola est la forêt tropicale d’Afrique et du pacifique occidental

L’espèce animale réservoir  est la CHAUVE- SOURI frugivore (qui se nourrit des fruits).

La maladie à virus Ebola se transmet de la manière suivante :

Au  départ  de l’épidémie :

►Lorsqu’il y a eu contact  entre le réservoir (chauve- souris) et les humains : chasseurs, touristes, écologistes…

►Lorsqu’il y a eu contact entre des animaux contaminés par la chauve – souri (singes, écureuils, chimpanzé…) et les humains (chasseurs en quête de viande de brousse).

A l’heure actuelle

►Lorsqu’il y a contact avec un malade infecté : en famille, dans les structures sanitaires, lors des enterrements des cadavres infectés…

4.3.2. Mode de transmission de la maladie à virus Ebola

La maladie à virus Ebola se transmet d’une personne malade d’Ebola à une autre, jusque-là saine, par contact direct avec les liquides organiques :

Ces liquides organiques sont :

♦ Le sang

♦ Les vomissures

♦ Les urines

♦ Les selles

♦ La salive

♦ Le sperme

♦ Les secrétions vaginales

♦ La sueur

♦Etc.

Le virus Ebola se transmet le plus souvent à l’occasion des  rites funéraires (manipulation des cadavres morts d’Ebola).

Le virus Ebola se transmet également par contact avec des personnes infectées ou avec leurs objets.

Remarque :

  • Le personnel soignant non protégé s’expose fortement à la contamination de la maladie à virus Ebola (contamination nosocomiale).
  • La contamination par le sperme peut se produire jusqu’à 130 semaines après la guérison clinique.

 4.3.3. Phases de contagiosité de la maladie à virus Ebola

La MVE est  l’une des maladies les plus virulentes  au monde.

►La durée d’incubation varie de 2 à 21 jours

►La contagiosité est nulle pendant la phase d’incubation de la maladie

►La contagiosité est très certaine à l’apparition des premiers symptômes de la maladie

►La contagiosité est très élevée en phase hémorragique (apparition du sang dans les orifices des nez, des oreilles…).

4.3.4. Manifestations cliniques de la maladie à virus Ebola (signes évidents sur le malade)

La MVE est une virose aiguë sévère  qui se caractérise par l’apparition brutale d’un syndrome pseudo grippal non spécifique :

Chez le malade  de MVE, on constate le plus souvent :

♦ La fièvre

♦ Une faiblesse intense

♦ Des myalgies (

♦ Des céphalées

♦ Une irritation de la gorge

Ces symptômes sont suivis d’autres signes suivants :

♦Vomissements

♦ Diarrhée

♦ Eruption cutanée

♦ Insuffisance rénale et hépatique (disfonctionnement des reins et du foie)

♦ Des hémorragies internes et externes

 4.3.5. Diagnostic de la maladie à virus Ebola

Le diagnostic de la MVE est confirmé au laboratoire par les méthodes suivantes :

☻le diagnostic sérologique par la recherche des anticorps IgM et IgG

☻la recherche de l’antigène viral par ELISA

☻le  diagnostic virologique : isolement du virus sur cellule VERO

☻le diagnostic moléculaire : mise en évidence de l’ARN du virus par la RT-PCR

☻le diagnostic immuno-histochimique en post mortem

Le traitement est fait par l’administration de certains médicaments notamment : zmapp, favipiravir, remdesevir, MAB 114, Regenerator.

4.3.6. La place de lavage des mains dans la prévention et la lutte contre la maladie à virus Ebola

Les mains constituent, pour toute personne, le point de contact avec les malades et tous les objets contaminés humeurs de la personne malade d’Ebola. Il faut donc une conduite particulière en rapport avec les mains sur le terrain de l’épidémie.

     Il faut obligatoirement laver les mains aussi régulièrement possibles

   Il faut obligatoirement porter les gants avant toute manipulation des objets aux points de contrôle /points d’entrée.

Remarque :

Avant de porter les gants, veuillez-vous débarrasser  de tout élément décoratif sur la main (bracelets, bagues …)

►Il faut également se laver les mains régulièrement avec du savon et  l’eau ou les frotter avec le désinfectant.

4.3.6. La gestion des déchets dans la prévention et la lutte contre la maladie à virus Ebola

Le déchet est un bien dévalorisé, déconsidéré et rejeté par son producteur ou son propriétaire.

La gestion des déchets a pour but de réduire leurs effets sur la santé humaine, animale et environnementale.

Les déchets sont classés :

  • Selon leur état de la matière

On distingue : les déchets solides, les déchets liquides et les déchets gazeux

  • Selon leur qualité

 On distingue : les déchets biodégradables (animaux, végétaux, papiers…) et les déchets non bio dégradables (métaux, verres, plastiques…)

  • Selon la provenance

On distingue : les déchets issus des activités humaines, animales et environnementales

  • Selon la conséquence sur les êtres vivants :

On distingue : les déchets non dangereux  et les déchets dangereux (inflammables, toxiques ou corrosifs).

Il faut noter qu’il existe une relation directe entre les déchets et les maladies

♦ Les déchets en décomposition attirent les mouches, les moustiques, les cafards, les rats, les chiens  qui sont des véritables vecteurs ou réservoirs de nombreuses maladies.

♦ Les déchets peuvent contenir des agents pathogènes et des parasites

♦Les déchets peuvent dégager des mauvaises odeurs

♦ Les déchets accentuent le risque de transmission du VIH/SIDA, du tétanos, MVE…

Remarque :

Une bonne gestion des déchets est une importante pour le contrôle des maladies diarrhéiques, vectorielles et virales (MVE).

Comment traiter les déchets à la maison, au lieu de travail ou au sein d’une communauté ?

On peut procéder par : l’incinération au feu, la décontamination et l’enfouissement

Dans le cadre de la MVE, la gestion des déchets doit se faire au quotidien.

Il faut éliminer toutes les ordures ménagères, les déchets dangereux, les déchets infectieux, les restes humains, les objets coupants et piquants…

Puis une séance de démonstration de lavage de mains en 10 temps et de port et desenfilement des gants.

4.4. Evaluation des acquis de la formation

Pour clôturer la formation, nous avons organisé un test de vérification du niveau d'acquisition des connaissances et d'informations sur la maladie à virus Ebola.

Cette évaluation est consécutive à l'expression des attentes par les participants en début de la formation.

Voici les 5 questions posées aux participants:

Question n° 1: Qu’est-ce qui a été identifié comme réservoir de la maladie à virus Ebola ?

Question n°2: Donnez les modes de transmission de la maladie à virus Ebola

Question n°3: Quelles sont les précautions à prendre pour prévenir et éviter la maladie à virus Ebola?

Question n° 4: Citez deux informations nouvelles que vous avez reçues aujourd'hui à propos de la maladie à virus Ebola

Question n° 5: Donnez deux action que vous allez mener au sein de votre communauté après cette formation

Tableau n°2: synthèse d'appréciation du niveau d'acquisition des connaissances et information sur Ebola après la formation

Nature de la question

Qualité de Réponses

Observations

Question n° 1: Qu’est-ce qui a été identifié comme réservoir de la maladie à virus Ebola ?

 

Bien

La moitié de participant ont donné des bonnes réponses

Question n°2: Donnez les modes de transmission de la maladie à virus Ebola

 

Très Bien

Plus de la moitié ont donné des bonnes réponses de manière non exhaustive

Question n°3: Quelles sont les précautions à prendre pour prévenir et éviter la maladie à virus Ebola?

 

Excellent

Réponses satisfaisantes

Question n° 4: Citez deux informations nouvelles que vous avez reçues aujourd'hui à propos de la maladie à virus Ebola

 

Très Bien

Plus de ¾ ont été satisfaits par la formation

Question n° 5: Donnez deux actions que vous allez mener au sein de votre communauté après cette formation

 

Excellent

Les participants sont motivés à rencontre de nouveau les populations pour transmettre les acquis de la formation

4.5. Recommandations des participants

Les animateurs des groupes solidaires ont souhaité avoir un kit de lavage de main individuel pour montre l’exemple.

Ils ont souhaité avoir un appuie permanent pour la bonne conduite de leurs activités.

Ils ont émis le souhait d’avoir un certificat de participation.

4.6. Conclusion

Les participent ont été fort intéressé par la formation sur la maladie à virus Ebola. Ils ont été exhortés de retourner auprès de leurs groupes solidaires de santé communautaire pour poursuivre leurs activités de sensibilisation en y intégrant des nouveaux messages sur la maladie à virus Ebola. Ils ont été pris également de continuer à démontre leur esprit volontariste afin de servir d’éclaireur et de guide dans la lutte contre les épidémies meurtrières à l’occurrence la maladie à virus Ebola.

À leur tour, les participent ont réaffirmé leur disponibilité à poursuivre les activités de sensibilisation, cependant ils ont souhaité bénéficier d’un accompagnement permanent.

 

Autore: Vito Conteduca - 16/2/2020



L'educazione è un diritto fondamentale, così come il diritto a nutrirsi.

Sostienici: Schola Mundi Onlus - IBAN: IT83 R083 2703 2050 0000 0019 636 - 5x1000 al C.F. 97695180584

Tutte le foto del sito sono originali e scattate dai nostri ragazzi o dai nostri amici.

scholamundi@gmail.com

Seguici anche su:

Area riservata: Accedi